next up previous contents index
suivant: 20 août 1955: Exécutions monter: Août précédent: 13 août 1730: Dictionnaire   Table des matières   Index

20 août 1953: Déposition du sultan Mohammed V (Maroc)

En 1927, Mohammed V est choisi par la France comme sultan du Maroc au détriment de ses deux frères aînés. Sous Vichy il refuse d'appliquer les mesures antijuives et de s'opposer au débarquement anglo-américain. Encouragé par les Américains et l'émergence de la Ligue arabe, il laisse paraître en 1945 sa sympathie pour la cause de l'indépendance soutenue par l'Istiqlal, le parti nationaliste. En 1947, à la suite des massacres de Casablanca, le Sultan, dans son discours de Tanger, omet de parler de l'action civilisatrice de la France et évoque la Ligue arabe. Bidault, déclare au Conseil des ministres du 14 mai 1947, après le départ des ministres communistes : « Cet homme [le sultan], dont le passé jusqu'à maintenant est pénible, est hostile à la France et vient de le manifester. Il faut le remettre dans le creux. » Bidault oublie aussi que de Gaulle a fait Mohammed V Compagnon de la Libération pour le rôle des troupes marocaines dans la campagne d'Italie et la libération de la France. Le gouvernement remplace le résident Labonne, trop libéral, par le général Juin qui prend des mesures « sévères » . En 1952, ce dernier mobilise les tribus berbères et le pacha de Marrakech, le Glaoui contre le sultan . Le général Guillaume, qui succède à Juin dépose le sultan, sous le gouvernement Laniel, dans lequel Bidault détient le portefeuille des Affaires étrangères. Le sultan est déporté en Corse puis à Madagascar en 1954. Il est remplacé par son cousin Ibn Arafa, en violationdu traité de 1912 qui exclut l'administration directe, pratiquée de fait par le protectorat.

Les nationalistes engagent la lutte armée, avec des attentats et une reprise de la guérilla dans le Rif. La France réprime et les colons font du contre-terrorisme.

Pris par la guerre d'Algérie, le gouvernement Edgar Faure rappelle, en 1955, Mohammed V qui fait un retour triomphal au Maroc. La France reconnaît l'indépendance du Maroc le 3 mars 1956 et l'Espagne, le 7 avril.

Sources :

Yves Benot, Massacres coloniaux, La Découverte, 1994, p. 136, 160, 163.


next up previous contents index
suivant: 20 août 1955: Exécutions monter: Août précédent: 13 août 1730: Dictionnaire   Table des matières   Index
Jacques Morel 2003-05-03