next up previous contents index
suivant: 5 mai 1947: Massacre monter: Mai précédent: 1er mai 1898: Sac   Table des matières   Index

2 mai 1899: Massacre de Birni-N'Konni (Soudan - Niger)

La mission Voulet-Chanoine en route vers le Tchad sème la mort sur son passage (cf. le Sac de Sanssané-Haoussa, 9 janvier 1899).

Ils arrivent le 2 mai 1899 au bourg de Birni N'Konni dont le chef leur refuse six boeufs mais leur offre des noix de cola. En réponse, ils ouvrent la muraille au canon et tuent tout ce qu'ils rencontrent. Les 15 000 habitants auraient été tués. Voulet et Chanoine continuent leurs exactions. Le 14 juillet 1899 à Dankori, Voulet fait tuer le colonel Klobb envoyé pour prendre le commandement de la colonne et enquêter sur les accusations d'atrocités parvenues jusque Paris. Voulet et Chanoine auraient été tués par leurs tirailleurs, mais le mystère demeure sur leur fin. La colonne continuera sous les ordres des lieutenants Joalland et Meynier. Les témoins africains, en particulier les interprètes, sont éliminés.

Commentaires :

Sur ces multiples Oradour, l'histoire officielle se montre remarquablement discrète. La faute essentielle retenue contre Voulet est d'avoir tué le colonel Klobb. On invente le terme de « soudanite » pour définir la maladie qui a frappé les chefs de la mission. Voici la relation qu'en fait Le domaine colonial français ouvrage en 3 tomes préfacé par le maréchal Lyautey : « Deux missions, l'une, la mission Foureau-Lamy, partant d'Algérie, l'autre, la mission Joullan, partant du Sénégal, sont envoyées vers le Tchad en vue de tâcher de se rejoindre et ensuite de tendre la main à celle dirigée par Gentil, et qui a pour but d'abattre la puissance de Rabah, qui venait d'assassiner à Niellim le capitaine Bretonnet et ses compagnons. Ces missions réussirent l'extraordinaire exploit de traverser le Sahara tout entier, de suivre le Niger, et de rejoindre les survivants du drame assez obscur de la mission soudanaise Voulet-Chanoine, les capitaines Joalland et Meynier.  »

Commentaires :

Qui est ce Joullan? Joalland mal orthographié? Le style alambiqué du texte laisse deviner le trouble. L'enquête demandée par le ministère des Colonies fut close le 1er septembre 1902 et non publiée. Le 7 décembre 1900, la Chambre des Députés rejeta la demande de commission d'enquête faite par Vigné d'Octon. L'histoire officielle retient que la colonne Voulet-Chanoine permit la conquête du Tchad et de rogner sur les possessions anglaises. En effet, la frontière qui sépare les « possessions » française et anglaise, actuellement entre le Niger et le Nigeria, fixée le 8 avril 1904, suit l'itinéraire de la colonne Voulet-Chanoine qui avait enfreint la convention franco-britannique du 14 juin 1898, en coupant vers l'Est l'arc de cercle décrit autour de Sokoto par cette convention.

Sources :

Muriel Mathieu, la Mission Afrique centrale, L'Harmattan, 1995; Jean-Claude Simoën, Les fils de rois, le crépuscule sanglant de l'aventure africaine, J.-C. Lattès, 1996; Gilbert Comte, L'empire triomphant, Denoël, p. 163-178; Jean Suret-Canale, Afrique Noire, géographie, civilisations, histoire, Éditions sociales, 3ème ed., p. 295-304; Med Hondo, Sarraounia, film France/Burkina Faso, 1986, interdit de tournage au Niger; Sven Lindqvist, Exterminez toutes ces brutes, Le Serpent à plumes, 1998, page 215-224; Maurice Besson, Vue générale sur l'histoire de la colonisation française, Le domaine colonial français, Éditions du cygne, Paris, 1929, tome 1, page 192.


next up previous contents index
suivant: 5 mai 1947: Massacre monter: Mai précédent: 1er mai 1898: Sac   Table des matières   Index
Jacques Morel 2003-05-03