next up previous contents index
suivant: 7 avril 1947: Émeute monter: Avril précédent: Avril   Table des matières   Index

5 avril 1803: Rochambeau : « Vous devez leur donner des nègres à manger » (Haïti)

L'arrestation de Toussaint Louverture et le ralliement de ses généraux ne mettent pas le point final à la résistance des Noirs de la partie française de Saint Domingue. À la nouvelle du rétablissement de l'esclavage, le pays s'embrase. La répression est atroce.

Le général Rochambeau, successeur de Leclerc à la tête des troupes françaises chargées par Napoléon Ier de reconquérir Haïti écrit au général Ramel le 15 germinal 1803 (5 avril 1803):

« Je vous envoie, mon cher commandant, un détachement de cent cinquante hommes de la garde nationale du Cap, commandés par M. Bari, il est suivi de vingt-huit chiens bouledogues. Ces renforts vous mettront à même de terminer entièrement vos opérations. Je ne dois pas vous laisser ignorer qu'il ne vous sera passé en compte aucune ration, ni dépense pour la nourriture de ces chiens. Vous devez leur donner des nègres à manger. Je vous salue affectueusement. »

Ces chiens provenaient de La Havane où ils avaient été spécialement dressés par les colons espagnols pour s'attaquer aux Noirs. Le général Ramel ajoute:

« Le capitaine général trouvait très déplacée ma répugnance à me servir des chiens, je ne pus jamais lui faire entendre raison. »

Sources :

Victor Schoelcher, Vie de Toussaint Louverture, Ollendorf, 1889, Karthala, page 373.


next up previous contents index
suivant: 7 avril 1947: Émeute monter: Avril précédent: Avril   Table des matières   Index
Jacques Morel 2003-05-03