next up previous contents index
suivant: 2 février 1950: Fusillade monter: Février précédent: 1er février 1962: Asphyxiés   Table des matières   Index

1er février 1743: Loi contre le marronnage (Colonies)

Le 1er février 1743, une déclaration du roi ajouta la peine de mort contre tout esclave surpris en marronnage4, porteur d'armes blanches ou à feu. Le Code Noir de 1685 spécifiait déjà en son article 38: « L'esclave fugitif qui aura été en fuite pendant un mois à compter du jour que son maître l'aura dénoncé en justice, aura les oreilles coupées et sera marqué d'une fleur de lys sur une épaule; et s'il récidive une autre fois à compter pareillement du jour de la dénonciation, aura le jarret coupé et sera marqué sur l'autre épaule; et la troisième fois, il sera puni de mort. »

Sources :

V. Schoelcher, Des colonies françaises, abolition immédiate de l'esclavage, 1842, réédition C.T.H.S., 1998, pages 102-103; Louis Sala-Molins, Le Code Noir, PUF, 1998, page 166.



Jacques Morel 2003-05-03