next up previous contents index
suivant: 25 octobre 1961 : monter: Octobre précédent: 17 octobre 1961: Massacre   Table des matières   Index

21 octobre 1926: Massacre de Bodembéré (Oubangui-Chari)

Le chef Samba N'Goto vint une nuit raconter à Gide ceci:

« Le 21 octobre dernier [1926] le sergent Yemba fut envoyé par l'administrateur de Boda, nommé Pacha, à Bodembéré pour exercer des sanctions contre les habitants de ce village qui avaient refusé d'obtempérer à l'ordre de déménager leurs gîtes sur la route de Carnot, (Centrafrique actuelle) désireux de n'abandonner point leurs cultures. Ils arguaient, en outre, que les gens établis sur la route de Carnot ce sont des Bayas, tandis qu'eux sont des Bofis.

Le sergent Yemba pris avec lui trois gardes, un capita et deux hommes commandés par ce dernier. En cours de route, le sergent Yemba réquisitionna deux ou trois hommes dans chaque village traversé, et les emmena après les avoir enchaînés. Arrivés à Bodembéré, les sanctions commencèrent: on attacha douze hommes à des arbres, tandis que le chef du village, un nommé Cobelé prenait la fuite. Le sergent Yemba et le garde Bonjo tirèrent sur les douze hommes ligotés et les tuèrent. Il y eut ensuite grand massacre de femmes, que Yemba frappait avec une machette. Puis, s'étant emparé de cinq enfants en bas âge, il enferma ceux-ci dans une case à laquelle il fit mettre le feu. Il y eut en tout, nous dit Samba N'goto, trente-deux victimes. »

Après son témoignage, Samba N'goto, de retour à Boda fut jeté en prison avec des membres de sa famille par Pacha qui partit en tournée avec le ci-devant Yemba. Gide transmit ce témoignage par lettre au Gouverneur qui ordonna une enquête administrative confiée à M. Marchessou qui confirma les faits. Le procès de Pacha aurait eu lieu (page 100, 466). Gide relata son voyage dans Le Populaire de Léon Blum. Le directeur de la Compagnie forestière Sangha-Oubangui répondit au journal. Il y écrit que ce Samba N'goto est un anthropophage avéré, commerçant en esclaves, pillard et voleur (page 460) et que pour les faits ci-dessus, il s'agit là d'une querelle de nègres (p 466).

Sources :

André Gide, Voyage au Congo, Gallimard, 1927, Idées n° 443, page 93.


next up previous contents index
suivant: 25 octobre 1961 : monter: Octobre précédent: 17 octobre 1961: Massacre   Table des matières   Index
Jacques Morel 2003-05-03