Dans ce type de conflit
ne cherche pas les bons et les méchants,
il n'existe que des tueurs potentiels.

François Mitterrand.
Cf. Jean-Christophe Mitterrand, "Mémoire meurtrie", Plon, 2001, p.154