Juillet 1973 : Coup d'État de Habyarimana

  • Dès l'indépendance du Rwanda, la France entretient une coopération avec le Rwanda, nouveau pays francophone. Elle fournit des armes à bas prix voire en fait cadeau.

  • En 1966, la France a choisit son poulain, Juvénal Habyarimana :

    Si un coup d'État survenait, l'auteur en serait le ministre actuel de la garde nationale et de la police, dont les opinions sont rassurantes et qui tient en main toutes les forces du pays.

    (Télégramme de l'ambassadeur Jean Fines au quai d'Orsay, 25 juillet 1966, C 1588 Rw 7-4.)

  • En 1973, le régime de Kayibanda organise de nouveuax pogrommes contre les Tutsi.
  • Le 5 juillet 1973, Juvénal Habyarimana prend le pouvoir par un coup d'Etat soutenu par la faction nordiste de l'armée. Une cinquantaine de membres du gouvernement sont assassinés et Kayibanda est emprisonné. Il mourra en 1974 suite à de mauvais traitements. Juvénal Habyarimana proclame la seconde République Rwandaise.

    La France commence à supplanter la Belgique