1er octobre 1990 : Attaque du FPR en provenance de l'Ouganda

1er octobre 1990 : Le FPR, formé d'exilés et de quelques opposants au régime de Habyarimana, attaque au nord-est en partant de l'Ouganda.

Le 3 octobre, des hélicoptères Gazelle des FAR détruisent un convoi logistique de l'APR. Des Français sont dans ces hélicoptères.

Le 4 octobre, F. Mitterrand décide d'envoyer 2 compagnies pour assurer la sécurité des ressortissants français

Un petit lot de roquettes pour l'armement de ses hélicoptères

Le soutien militaire de la France étant secret - et illégal -, la demande de Habyarimana que la France envoit des troupes se battre directement ou fournisse un appui aérien est refusée. Mais le 8 octobre 1990, l'Amirel Lanxade, alors chef d'état-major particulier, propose d'envoyer un petit lot de roquettes pour l'armement de ses hélicoptères car celles déjà fournies ont été utilisées. Mitterrand accepte.