Un maquis tutsi à Bisesero

Jacques Isnard, correspondant militaire du journal Le Monde, et familier de l'état-major à Paris écrit le 29 juin :

Pour l'instant, les Français interviennent dans une zone où il demeure un semblant d'Etat ou des autorités hutues, mais où des risques, encore indécelables, pourraient survenir à terme. Ainsi, qui peut leur garantir d'être à l'abri d' infiltrations du FPR ? Dans ces actions à but humanitaire, destinées à rassurer et à secourir la population en l'approchant au plus près, un Tutsi peut s'avérer un combattant du FPR en puissance.

Jacques Isnard, M. Léotard va inspecter un dispositif encore léger et fragile, Le Monde, 29 juin 1994, p. 3.

Le 29 juin 1994 en conseil restreint, l'amiral Lanxade, chef d'état-major des armées parle de milices hutu aux prises avec des maquis tutsi :

Conseil restreint du 29 juin 1994