L'aide de la France aux assassins pendant le génocide

Date Armes Implication France
9 avril caisses de munitions Transall de Amaryllis
16-17 avril 40 t de munitions Origine: Israël, Dyl Invest ?, (Kayumba)
17-18 avril Munitions. 853.731$ MIL TEC (Kayumba)
22-25 avril Munitions et grenades. 681.200 $ MIL TEC (Kayumba)
29 avril-3 mai Munitions 942.680 $ MIL TEC + DYL INVEST (Kayumba)
1-2 mai 1994 40 tonnes de munitions ?
9 mai Fusils, munitions, mortiers 1.093.840 $ MIL TEC (Kayumba)
18-20 mai munitions 1.074.549 $ MIL TEC (Kayumba)
24 mai 39 T d'armes ?
25 mai ? Gouvernement français
27 mai ? Gouvernement français
mi juin Artillerie, munitions, fusils Origine: Lybie.
nuit 16-17 juin antitanks et grenades Seychelles, Bagosora, Ehlers, Banque BNP
nuit 18-19 juin antitanks et grenades Seychelles, Bagosora, Ehlers, Banque BNP
début juillet Fusils, munitions, mortiers Zaïre, FAZ, Goma Turquoise
17 juillet Fusils, munitions, mortiers Zaïre, FAZ, Goma Turquoise
13-18 juillet Munitions et rockets. 753.645 $ MIL TEC, Goma Turquoise
fin juillet 4 Boeing 707 Goma Turquoise

Rôle de la France dans l'approvisionnement en armes des FAR

Autres formes d'aide de la France aux assassins pendant le génocide

  • Soutien diplomatique sans faille (via Boutros Boutros-Ghali et Jacques-Roger Booh-Booh)
  • Mission Kouchner pour retourner l'image du pays à l'extérieur
  • Manipulation de l'information délivrée à l'opinion française et internationale.
  • Militaires restés en sonnettes (Source : Raids + Lafourcade)
  • Un conseiller auprès du chef d'état-major ? Dans les camps près de Ruhengeri ?
  • Opération insecticides du capitaine Barril
  • Réparation de la piste de Kamembe